Depuis 2003
Copyright © Tous droits réservés. Reproduction ou utilisation des textes ou photos interdites sans l’autorisation écrite de l’Association. MAJ  01/11/2017

 

Accueil

 

Le lapin-chèvre

 

Son histoire

 

Le standard de race

 

L'Association

 

Pourquoi un club ?

 

Ses statuts

 

Le bureau

 

Liste des adhérents

 

Bulletin d'adhésion

 

Petites annonces

 

 

Divers

 

Demande de concours

 

Concours-manifestations

 

Formulaire de contact

 

Liens Amis

Histoire du Lapin-Chèvre

Acte I

 

Cette race a été redécouverte dans les années 1980 par

Mr. Dominique MASSOUBRE.

Alors qu'il était membre du Conservatoire des Races d'Aquitaine, il redécouvrit lors d'une visite chez un voisin, un lapin dont la couleur l'intrigua beaucoup, car il se souvenait très bien de la robe de ces lapins que sa famille élevait dans les années 60, sous le nom de Lapin-Chèvre. Le voisin questionné lui dit qu'il en avait eu autrefois, et qu'il venait d'en retrouver récemment.

Quant au nom, avec son accent un peu Charentais, il lui dit, "olé in Lapin-Bique ".

ACTE IV

 

Mr. LAFLEURIEL décida avec l'accord de Mr. COUTARD et de l'ensemble des personnes qui s'étaient investies autour de ce lapin à le faire reconnaître par la S.C.A.F. (Société Centrale d'Aviculture Française) et la F.F.C. (Fédération Française de Cuniculiculture). Pour se faire il a fallu faire reproduire, sélectionner et présenter des Lapin-Chèvre ainsi qu'un standard. Ce fut alors le début du Club du Lapin Chèvre (Août 2003).

Acte III

 

Malgré tous les contacts qu'il eut avec des éleveurs, à cette occasion, il ne put qu'avec difficulté découvrir deux autres souches de ce lapin, en plus des siennes, se procurant ainsi de nouvelles origines, qu'il put croiser avec celle de Monsieur Dominique MASSOUBRE. En 1999, Mr. Maurice LAFLEURIEL vient rendre visite à M. COUTARD. Il fut très intrigué lorsqu'il vit que la plupart des clapiers de ce dernier étaient occupés par des lapins de même couleur. M. COUTARD lui raconta l'histoire.

Acte V

 

Ce n'est que le 29 Mai 2004 que les membres de la Commission Technique et des Standards ont reconnu le Lapin-Chèvre Noir comme race. De nombreux témoignages nous présentent ce dernier comme très abondant dans la région de Libourne à la fin de la dernière guerre. La Gironde, la Dordogne, le Puy-de-Dôme et les deux Charentes semblent être la zone où il fut le mieux connu.

Le 25 juin 2005, c’est au tour du coloris Bleu d’être homologué.

Aujourd'hui Le lapin-Chèvre est bien représenté dans ces régions d'origine mais aussi dans le Nord et le Sud grâce au travail de propagation de M. LAFLEURIEL. Les éleveurs actuels sont des passionnés qui tentent de conserver la race en rapport avec le standard établi. L’association, quand à elle, travaille à sensibiliser les éleveurs sur les qualités de la race qu’il convient de conserver : prolificité, rusticité, résistance aux maladies, et autres qualités qui ont fait la réputation de la race, et qui semblent tout aussi importantes que les seuls descriptifs du standard « phénotypiques »... Même si, pour s’approcher du standard des « concours avicoles » certains éleveurs ont pratiqué des croisements avec d’autres races, l’Association est totalement opposée à cette pratique qui s’avère catastrophique pour la race et son avenir. La seule sélection possible est intra-raciale,  sans utiliser aucune autre race en croisements.

Articles de presse de 2001 à 2005

(cliquez ici - document pdf)

Article de presse réalisé par Mr. Joseph Barraud

(cliquez ici - document pdf)

ACTE II

 

Parmi les premières personnes à qui ce lapin fut présenté, se trouvait Mr. Jean COUTARD, passionné par l'élevage d'animaux de races anciennes et résidant à Ozillac en Charente-Maritime ... Qui en élevait depuis sa plus tendre enfance, héritage de ses parents et grands parents. Ensemble ils se mirent à rechercher de nouvelles lignées grâce a ses contacts autour de chez lui et dans les régions limitrophes (Charente, Charente-Maritime, Gironde, Dordogne, Puy-de-Dôme grâce au travail de Mr. DESAUTARD…), fin des années 80.